Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2014

Une conférence de Bruno Béthouart à lire et relire !

maire.jpg

La conférence donnée par Bruno Béthouart en mairie de Roubaix le 25 octobre dernier, que vous pouvez maintenant lire et relire, est une contribution majeure à l'appréciation du lien entre André et Victor Diligent et Eugène Duthoit. Et au delà de leur attachement à l'enseignement social et aux Semaines sociales de France nées dans le sillage de la première grande encyclique sociale de Léon XIII.

Le texte complet sur le site des Amis d'André Diligent:

http://lesamisdandrediligent.hautetfort.com

 

27/10/2014

L'itinérance des Semaines Sociales...31 villes différentes en 89 sessions !

Samedi, dans le cadre de l'assemblée des Amis d'André Diligent, association dont il est le Président, Bruno Béthouart, professeur d'histoire à l'université du Littoral, a fait un brillant exposé incluant notamment un travail qu'il a mené sur l'itinérance des semaines sociales.

Après avoir mis en exergue des marques évidentes d'influence avec le complément familial évoqué lors de la session de Metz en 1919, les mutuelles santé en 1920, le 1% logement dans le Nord, la formation permanente étudiée, le revenu minimum garanti en 1987, la fin de vie en 2001, Bruno Béthouart explique que les 89 sessions se sont déroulées dans 31 villes différentes. Soit dans des grandes villes (Paris 16 fois, Lyon 7 fois, Lille 6 fois, Bordeaux 4 fois, Marseille 3 fois, Strasbourg 3 fois, Toulouse 2 fois, Nice 2 fois) mais aussi dans des villes de 100.000 habitants ou des villes plus modestes.

semaines sociales en France.jpg.png

Pour autant au cours des 110 ans d'existence des Semaines Sociales, il y a eu des flux et des reflux. Ainsi avant 1914, Lille et le Nord-Pas-de-Calais ne sont pas sollicités.

semaines sociales avant 1914.jpg.png

Entre deux-guerres, sous l'impulsion d'Eugène Duthoit, Président, le maillage prend forme. Lille dispose d'un diocèse depuis 1913. Lille est choisie en 1932 et les Semaines sociales d'étendent sur les terres de l'Est et de la Bretagne. Dans cette période, Eugène Duthoit va rencontrer régulièrement le Pape et les archevêques jouent un rôle important.

semaines sociales entre deux guerres.jpg.png

S'agissant des 30 glorieuses, soit entre 1945 et 1973, c'est l'âge d'or des semaines sociales. 5400 participants à Lyon en 1964. Le territoire est complétement maillé (Lyon / Nantes / Rennes). Sous l'impulsion du Cardinal Liénart, la session se tient à Lille en 1949 et en 1969.

semaines sociales durant 30 glorieuses.jpg.png

La décennie 1970/1980 est difficile. On expérimente des sessions plus limitées et la session s'installe de 1987 à 2003 sans interruption à Paris.

Semaines Sociales après 1977.jpg.png

En 2004, la session est revenue à Lille pour le centenaire. 5000 personnes ont pu échanger sur le thème du devenir européen. En 2014, c'est donc de nouveau avec Lille que la session des Semaines sociales de France a rendez-vous.

Ce travail sur l'itinérance mené par Bruno Béthouart est à retrouver dans une plaquette qui sera distribuée à partir du 12 novembre 2014, dans le cadre de l'exposition Eugène Duthoit, voyage dans la pensée sociale de 1919 à 1939, dans les couloirs du 60 Boulevard Vauban, à l'Université Catholique de Lille.

Pour tout savoir sur la session qui arrive maintenant à grands pas, et s'inscrire : www.technosciencesledefi.org

 

 

 

17/10/2014

LES TECHNIQUES DU FUTUR LAISSERONT-ELLES UNE PLACE A L’HOMME ?

beaucamps.jpgQuelles limites à l’évolution des techniques ?

 

Faut-il avoir peur de l’Avenir ? Craindre ou Espérer ?

 

Demain… Quelle vie pour l’Homme ?

 

Soirée sera animée par Pierre Giorgini

 

Président-Recteur de l'Université Catholique de Lille


 

SOIREE DEBATS EN WEPPES

Le lundi 20 octobre 2014 à  20 h


 Salle municipale de Beaucamps-Ligny

(A proximité de la Mairie)

 

 

 

 

 

 

 

03/10/2014

Les technosciences ne sont pas réservées aux scientifiques :)

Big data => des milliards de données sont collectées. Mais qu'en est-il de leur usage ? Peut-on tout autoriser ?

ssf-jeunes.jpgHomme augmenté => très bientôt, l'homme pourra augmenter ses capacités cérébrales, ou encore son audition, sa vue, sa force musculaire, et devenir surhumain ou transhumain !  Tous ces progrès seront-ils accessibles à tous ? Y a-t-il risque d'une société à deux vitesses ?

Numérique => à quoi bon apprendre si tout est accessible en ligne ? Qu'attendre d'une formation ?

Progrès => les progrès sont fulgurants, mais nos boulots, eux, resteront-ils durables ?

Bref, les technosciences, c'est très concret et pas réservé aux scientifiques :)

Le but de la session des Semaines Sociales sur le thème des technosciences est de montrer qu'il concerne tout le monde et de chercher ensemble comment ces technosciences peuvent être au service de l'homme et de tous les hommes.

Pour cela, différentes formes d'approches : des voyages apprenants en entreprises et laboratoires, un documentaire suivi d'un débat avec le réalisateur, des ateliers, des conférences, des conversations en petits groupes avec des experts ou des acteurs de technosciences...etc.

Et un prix spécial pour les jeunes : 15€/1 jour, c'est-à-dire un ciné et demi !

Inscriptions en ligne sur : www.technosciencesledefi.org

Regardez le teaser : www.youtube.com/watch?v=qnsL-lzoeZc

Page facebook : www.facebook.com/semainessociales

23/09/2014

Conférence en Mairie de Roubaix le 25 octobre 2014

Les Amis d’André Diligent

 

sont heureux de vous inviter à leur Assemblée Générale annuelle le

 

ü Samedi 25 octobre 2014 à 14h

 

Salle Pierre de Roubaix en Mairie de Roubaix

 

(métro à proximité).

 

maire.jpgSuivie à 15h30 d’une conférence de Bruno Béthouart,

 

Universitaire, Président des Amis d’André Diligent, sur le thème

 

« Les Diligent et les Semaines Sociales *»

 

§ Delbar.jpgEn présence de Guillaume Delbar, Maire de Roubaix,

 

Vice-Président de Lille Métropole qui introduira la Conférence.

 

* Victor et André Diligent ont été marqués par Eugène Duthoit, doyen de la faculté libre de droit de l’Université Catholique de Lille et Président des Semaines Sociales de France. Victor a été son collègue, André a été son élève. Ce dernier disait de lui qu’il était d’une politesse exquise, d’une distinction rare, d’une grande clarté d’esprit. Il indiquait qu’on ne le chahutait pas, c’eut été dépasser les limites du respect mais on le taquinait comme on ne taquine que ceux qu’on aime. Eugène Duthoit était le parrain de François Diligent, frère d’André et donc un familier de la table roubaisienne, 1 rue du Château. Anne-Marie Diligent, dernière descendante en vie de Victor et Adrienne Rossel-Diligent évoque le souvenir précis de son père parlant sans note pendant une heure lors d’une session des Semaines Sociales de France.

 

Véritable Université itinérante, « école normale supérieure du catholicisme social » pour les uns, « université ambulante » pour les autres, les Semaines Sociales sont nées en 1904 et ont adopté leur caractère familial sous la Président de Duthoit (1919-1944). C’est lors de la session de juillet 1932 que fut inauguré (le dimanche 24 juillet à 15h) le monument élevé à la mémoire de Victor Diligent au cimetière de Roubaix.

 

Les Semaines Sociales perdurent depuis 110 ans. Les Semaines Sociales tiendront à Lille les 21, 22 et 23 Novembre 2014 leur 89ème session annuelle.

 

S’attachant à travailler depuis 1904 les questions sociales de son temps, les Semaines Sociales ont eu une influence réelle sur la mise en place de dispositions sociales telles que la défense du pluralisme syndical, la mise en place du salaire familial et des mutuelles. Elles aborderont en 2014 le thème des technosciences et ses défis.

www.technosciencesledefi.org